Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones

Quiz autochtone

Le Québec n’a jamais reconnu officiellement les nations autochtones.

Faux. En 1985, l’Assemblée nationale adoptait une motion de reconnaissance de 10 nations autochtones et de leur droits. En 1989, elle reconnaissait les Malécites comme onzième nation autochtone du Québec.

Au Québec, la majorité des 11 nations utilisent encore leur langue maternelle.

Vrai. Sur les onze nations autochtones du Québec, huit ont conservé leur langue maternelle : les Algonquins, les Attikameks, les Cris, les Innus, les Micmacs, les Mohakws, les Naskapis et les Inuits.

Les régions Nord-du-Québec, Abitibi-Témiscamingue et Côte-Nord regroupent à elles seules plus de la moitié des Autochtones du Québec et 40 des 55 communautés.

Vrai.

Un conseil de bande a les mêmes responsabilités qu’une municipalité.

Faux. Un conseil de bande a un mandat beaucoup plus élargi. Il gère aussi les fonds pour la santé, l’éducation, l’emploi, l’habitation, les loisirs, les services sociaux, les travaux publics, l’ordre public, etc.

Le système des conseils de bande a été inspiré des coutumes ancestrales.

Faux. C’est un système imposé par la Loi sur les Indiens qui ne reflète pas la coutume.

L’obtention du droit de vote par les Indiens au provincial date de 1969.

Vrai. Au fédéral, les Autochtones peuvent voter depuis 1960 et le droit de vote pour élire le conseil de bande est accordé aux femmes depuis 1951.

Les Innus sont les Esquimaux.

Faux. Les Innus sont ceux qu’on appelle aussi les Montagnais. Les Inuits étaient auparavant appelés les Esquimaux.

Les Inuits sont régis par la Loi sur les Indiens.

Faux. Les Inuits n’ont pas de statut d’Amérindien et ne sont pas régis par la Loi sur les Indiens. Ils ont les mêmes obligations que tout autre citoyen canadien.

Les Amérindiens et les Inuits sont de la même origine et ont la même culture.

Faux. Les Inuits sont d'origine différente et ils ont une culture très différente des nations amérindiennes. La nation inuite et les 10 nations amérindiennes englobent une population composée d'environ 81 860 personnes en 2003, ce qui représente 1 % de la population totale du Québec. La population inuite vit presque totalement dans 14 villages nordiques, alors que 72 % des Amérindiens vivent dans des réserves.

Les activités traditionnelles de chasse et de pêche sont considérées comme des droits ancestraux.

Vrai. Un droit ancestral est issu d’une coutume, d’une pratique ou d’une tradition caractérisant la culture d’un groupe autochtone et existant avant tout contact avec des Européens. Il est lié le plus souvent à une occupation territoriale depuis cette période. De plus, les tribunaux ont jugé qu’une nation autochtone qui était présente sur un territoire lors de l’arrivée des Européens – et qui a continué de le fréquenter – a des droits distincts sur celui-ci, appelés « droits ancestraux ».

Les Amérindiens et les Inuits représentent environ 1% de la population du Québec.

Vrai. En 2003, la population des Autochtones était composée de 81 860 personnes, ce qui représente environ 1% de la population totale du Québec.

Les onze nations appartiennent à trois grandes familles linguistiques et culturelles.

Vrai. Les Inuits se rattachent à la famille eskaléoute. Les Kanien'kehakas (Mohawks) et les Hurons-Wendats font partie de la famille iroquoienne, traditionnellement sédentaire. Et les huit autres nations relèvent de la famille algonquienne, traditionnellement nomade.

La diversité est au cœur de la réalité autochtone au Québec. Elle se manifeste de plusieurs manières, dans la langue, les traditions, les styles de vie, les croyances, et elle se trouve à la base d'identités spécifiques à chaque nation. C'est par leur appartenance nationale que se définissent la plupart des Amérindiens et des Inuits. Avant d'être autochtones, ils sont Innus, Atikamekw, Micmacs, Hurons, Kanien’kehakas (Mohawks), Inuits... (Mythes et réalités sur les peuples autochtones, Québec, Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, 2002, p. 69).

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166
Dernière mise à jour : 7 juin 2007
Mise en ligne : 29 octobre 2004