Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec Recherche English
Menu Contenu
Secrétariat aux affaires autochtones
Accueil > Centre de presse > Communiqués > 2009 > 14 décembre 2009

Action concertée entre le Québec, Ottawa et le conseil des Anicinapek pour l’amélioration des conditions de vie de la communauté de Kitcisakik

Val-d’Or, le 14 décembre 2009. – Les gouvernements du Québec et du Canada unissent leurs efforts afin de fournir une aide immédiate à la communauté de Kitcisakik pour améliorer les conditions de vie de la population. Cette action concertée des gouvernements et de la communauté algonquine permet aujourd’hui d’annoncer une contribution de près de 1,4 million de dollars de Québec et le lancement d’appels d’offres en vue d’une nouvelle école primaire de la part d’Ottawa.

Logement
Le ministre responsable des Affaires autochtones et ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, M. Pierre Corbeil, de même que le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, M. Laurent Lessard, confirment l’attribution de un million de dollars sur trois ans provenant d’un programme spécial de la Société d’habitation du Québec. « Le gouvernement du Québec propose une solution adaptée à la situation et tient compte des besoins particuliers de la communauté de Kitcisakik. Grâce à un programme de la Société d'habitation du Québec spécialement conçu pour Kitcisakik, de nombreuses familles du village verront des travaux de rénovation majeurs ou d’agrandissement de leur maison se réaliser. Ces familles profiteront ainsi d’un milieu de vie plus sain », a fait savoir le ministre des Affaires municipales.

Groupes électrogènes
Afin de fournir une source d’énergie fiable à la communauté, Québec a aussi accepté de financer le remplacement des groupes électrogènes qui alimentent tous les bâtiments publics du village : centre de la petite enfance, centre communautaire, centre de santé, locaux scolaires, locaux du Conseil, etc. Pour ce faire, une somme de 200 000 $ a été réservée à même le Fonds d’initiatives autochtones du Secrétariat aux affaires autochtones. Le gouvernement fédéral sera, quant à lui, responsable du suivi technique des travaux.

Développement économique
Le Secrétariat aux affaires autochtones accorde également à la communauté de Kitcisakik une  subvention de 195 000 $, puisée au Fonds d’initiatives autochtones afin de soutenir son développement économique. Ainsi, pour une période de trois ans, la communauté pourra embaucher les ressources nécessaires à l’élaboration de sa planification d’affaires.

« Ces investissements témoignent de l’engagement du gouvernement du Québec en faveur du mieux-être de la population de Kitcisakik. De plus, ils répondent aux besoins exprimés par la communauté, qui souhaitait que ses membres participent activement à l’amélioration de la situation », a déclaré le ministre Corbeil.

École primaire
Le gouvernement fédéral débute la réalisation des études visant la construction d’une nouvelle école primaire modulaire destinée au site du lac Dozois pour l’année scolaire 2010-2011. Cette école viendra appuyer l’amélioration des services éducatifs demandée par le Conseil de bande de Kitcisakik.

« L'amélioration des conditions de vie des membres des Premières Nations constitue l'une des priorités du gouvernement du Canada, a déclaré l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits. Nous prenons des mesures pour remédier à la situation des Algonquins de Kitcisakik. C'est pourquoi le gouvernement fédéral s'est engagé dans une démarche collaboratrice axée sur des résultats avec le gouvernement du Québec afin d'améliorer les conditions de vie dans la collectivité. Notre engagement à aller de l’avant avec le projet d’une nouvelle école primaire modulaire dans la collectivité de Kitcisakik soutient l'éducation des membres des Premières Nations. »

Pour le chef de Kitcisakik, M. Edmond Brazeau : « Ces annonces renforcent l’espoir que notre population et notre jeunesse pourront vivre dans un meilleur environnement et développer leur autonomie. Kitcisakik a entrepris des travaux de rénovation des maisons en partenariat avec les Architectes de l’urgence et la Fondation Frontière. Cette collaboration a donné de bons résultats et cela encourage les membres de la communauté à se mobiliser autour de cet objectif. Grâce à l’apport substantiel du gouvernement du Québec, les travaux pourront se poursuivre. Ainsi, nos familles pourront habiter des logements plus convenables et nos enfants pourront bientôt aller à l’école dans leur communauté, de la maternelle à la sixième année ».

Le ministre Corbeil a tenu à féliciter le chef et son conseil des efforts colossaux qu’ils consacrent au mieux-être de leur communauté. « Malgré une situation socioéconomique difficile, le Conseil fait preuve d’un grand leadership et développe des partenariats prometteurs. Je tiens à assurer la population de Kitcisakik que notre gouvernement sera toujours présent pour l’accompagner dans ses projets de développement visant à assurer son épanouissement. De plus, je tiens à souligner l’esprit de collaboration qui anime les gouvernements dans leur action auprès de la communauté de Kitcisakik », a-t-il conclu.

Rappelons qu’en 2006, lors du Forum socioéconomique des Premières Nations tenu à Mashteuiatsh, le premier ministre du Québec, M. Jean Charest, avait promis d’améliorer le sort des familles algonquines de Kitcisakik. Depuis, le gouvernement du Québec est intervenu pour appuyer de nombreux projets au sein de cette communauté, notamment dans le cadre d’initiatives touchant les conditions sociales et sanitaires. Québec travaille en partenariat avec Kitcisakik de manière constante, et ce, en collaboration avec le gouvernement fédéral.

– 30 –

Annonce des gouvernements du Québec et du Canada à Val-D'Or, le 14 décembre dernier. De gauche à droite: Bernard McNamara, Architectes de l'urgence, Pierre Corbeil, ministre responsable des Affaires autochtones, Charles Catto, Fondation Frontière, Edmond Brazeau, chef de la communauté de Kitcisakik, et Pierre Nepton, Affaires indiennes et du Nord canadien.

Signature gouvernementale
Secrétariat aux affaires autochtones
905, avenue Honoré-Mercier, 1er étage - Québec (Qc)  G1R 5M6 - 418 643-3166



Mise en ligne : 14 décemvre 2009